TPL MOMS

10 bons conseils pour les futures mamans

Par TPL Moms - May 25, 2018
Crédits: Source : Unsplash

Lorsque l’on apprend que l’on va être maman, un paquet de choses se bousculent d’un coup dans notre tête. Il arrive que l’on soit de celles qui y ont pensé toute leur vie ou encore de celles qui sont surprises et ne savent pas trop comment naviguer dans la nébuleuse maternité. Les conseils fusent de partout et il est parfois difficile de s’y retrouver. D’autant plus, au travers de plusieurs autres symptômes, l’épuisement peut facilement nous rendre anxieuses… TPL Moms tente de vous aider et vous dresse une liste de précieux conseils que l’on aurait toutes (et tous) souhaité se faire donner plus tôt.

 

Un accouchement reste un accouchement

Crédits: Source : Alex Hockett via Unsplash

Que ce soit un accouchement naturel, en maison de naissance, en milieu hospitalier, sous péridurale, par césarienne ou toutes les autres alternatives possibles et inimaginables, un accouchement reste un accouchement. C’est le moment le plus difficile, le plus éprouvant et paradoxalement le plus magnifique de votre vie.

Comme vous passerez déjà par toute la gamme des émotions, respectez-vous et, surtout, faites-vous respecter. Demandez ce dont vous avez besoin pour être à l’aise, même si vous avez toujours rêvé d’un accouchement naturel, mais que malheureusement celui-ci ne se déroule pas comme prévu, prenez les solutions qui vous conviennent le mieux pour améliorer votre moment : la péridurale, un bain, un massage…

Quoi qu’il en soit, soyez prête à toutes éventualités, car si on ne contrôle que très peu ce qui arrive ce jour-là, vous avez (et aurez) toujours votre mot à dire.

Mais n’oubliez surtout pas d’être fière de vous : vous donnez la vie.

Prenez l'aide que l'on vous offre

Crédits: Source : Rawpixel via Unsplash

Dans les premiers mois de jeune maman, il arrive que l’on soit épuisée, à fleur de peau et que l’on garde malgré tout une tendance à vouloir tout contrôler.

Sachez qu’il vous faut accepter l’aide tout en établissant vos limites.

Si votre belle-mère veut venir faire votre vaisselle et vous apportez de la lasagne, vous devriez l’accepter, ça vous fera toujours ça de moins à faire. En revanche, si vous préférez qu’elle ne reste pas longtemps, ou encore, qu’elle vous laisse votre moment pour allaiter, soyez assez confiante pour lui dire.

Vous avez besoin d’aide, car vous ne pouvez pas tout faire et vous devez récupérer, mais il faut que cette aide soit agréable et gérable pour vous.

Recherchez les maisons de la famille de votre quartier

Crédits: Source : Logo Relevailles de Montréal

Dans la majorité des villes Québec, il est possible de trouver des maisons de la famille. Ces endroits offrent très fréquemment des services de relevailles, qui vous permettent non seulement de vous reposer, mais aussi que certaines tâches s’accomplissent pendant que vous le faites!

En effet, les très gentilles personnes du service de relevailles peuvent faire vos travaux légers, tel que votre vaisselle, votre lessive ou encore vous aider à préparer des repas. Elles peuvent également surveillez le bébé pendant que vous faites une sieste.

Voilà un très bon moyen de déléguer un peu et de prendre du précieux temps pour soi après un accouchement.

Dormez quand c'est possible

Crédits: Source : Kinga Cichewicz via Unsplash

Tout le monde le dit, tout le monde va vous le dire, vous allez tellement l’entendre que vous allez trouver ça fatigant et pourtant, c’est le meilleur des conseils : quand bébé dort, dormez.

Non, ne faites pas la vaisselle pendant la sieste de bébé, surtout s’il se réveille aux 2 heures. Profitez-en pour dormir quand il dort.

Vous avez besoin de votre énergie pour mieux subvenir à ses besoins et aux vôtres. Il est vraiment facile dans les premières semaines d’accumuler une dette importante de sommeil : les hormones et l’excitation venant avec l’arrivée du bébé nous donnent l’impression d’être superwoman.

Malheureusement, ça nous rattrape rapidement dans les mois suivants. Alors, s’il vous plait, dormez pour toutes celles qui ne l’ont pas fait!

Instaurez et respectez une routine

Crédits: Source : Instagram, Mirmadeart

Voici également un autre conseil assez fréquent : si les bébés ont besoin d’une routine, vous aussi. Par contre, ce qui est important c’est de respecter une routine qui vous convient familialement.

Si la routine fait que votre heure de coucher familiale est plus tard et que le bain se prend le matin, c’est donc cela votre routine et si c’est le contraire c’est correct aussi.

Mais respecter une certaine routine aidera votre bébé à s’adapter et à se développer et vous aurez plus de chance de dormir dans des délais plus raisonnables et de réussir à tout faire sans pression.

Si vous voulez sortir, sortez !

Crédits: Source : Ostap Senyuk via Unsplash

Si vous êtes tannée d’être entre 4 murs, sortez! Il n’y a absolument rien qui vous empêche d’aller prendre une marche, d’aller au centre d’achat, d’aller au restaurant, au musée, ou de faire toute autre sortie qui vous fait envie.

Un bébé, en bas âge, ça dort en poussette ou encore en porte-bébé, aussi, vous trouverez presque partout des pièces pour allaiter ou faire chauffer du lait/des repas.

Ne vous sentez pas coupable de vouloir sortir de la maison : ça fait du bien, à vous et au bébé.

Et si vous sentez le besoin de faire une activité sans bébé, faites-le! La vie ne s’est pas arrêtée lors de votre accouchement, bien au contraire.

Prenez garde à vos hormones qui vous joueront des tours

Crédits: Source : Giphy.com

Quelques jours après l’accouchement et ce jusqu’à plusieurs mois suivant celui-ci, vous ressentirez peut-être les émotions de façon plus intenses qu’à l’habitude.

Vous serez aussi possiblement plus anxieuse, plus à l’affût. Tout cela est normal jusqu’à une certaine limite.

Soyez à l’écoute des signes de votre corps, le mélange hormone et manque de sommeil peut vous rendre plus vulnérable. Il arrive que cela donne lieu a des situations cocasses, comme pleurer parce qu’il ne reste plus de macaroni et que c’est ce que vous vouliez manger.

Mais il arrive que ce soit plus important et il faut alors en parler à votre médecin si c’est le cas.

Surutilisez votre pharmacie

Crédits: Source : lesaffaires.com

Savez-vous que la majorité des pharmacies ont un infirmier ou infirmière sur place qui peut vous aider avec les problèmes mineurs que vous pouvez rencontrer avec votre bébé? C’est une ressource non négligeable, surtout avec le stress des premiers temps.

Sinon les pharmaciens et pharmaciennes sont aussi d’excellentes ressources pour vous donner des conseils sur l’administration des médicaments en vente libre et toutes autres questions de santé non urgentes.

Si la question sort de leur zone d’aptitudes ils vous réfèreront au médecin, mais si cela peut vous éviter une visite chez le docteur et vous aider à dormir sur vos deux oreilles, pourquoi pas!

Ne vous privez donc pas de ces visites, parfois quotidiennes, qui peuvent facilement et rapidement vous apaiser l’esprit.

Récupérer est un travail de plusieurs mois

Crédits: Source : Stacey Rozells via Unsplash

C’est facile de se comparer aux amies, à la famille, aux influenceuses Instagram, mais c’est irréaliste et plutôt malsain.

Les femmes qui récupèrent rapidement sont des exceptions et, en prime, sont des chanceuses. Il peut s’écouler jusqu’à 24 mois avant que les hormones ne reviennent à la normale. Tout comme il peut s’écouler jusqu’à 18 mois avant que les organes internes ne reprennent leur place de façon optimale.

Moralité : il faut laisser au temps le temps. Tout le monde ne peut pas courir un marathon l’année de leur accouchement et c’est parfait comme ça. Être consciente des différences de chacune vous permettra de mieux les accepter et de vous concentrer sur l’essentiel : votre récupération.

Faites-vous confiance

Crédits: Source : Alex Pasarelu via Unsplash

On ne le dit jamais assez, et on ne le pense jamais assez. Mais faites-vous confiance! Après tout, c’est vous le parent et il s’agit de votre enfant.

Si vous sentez que votre bébé a besoin de repos et de calme et que vous refusez une invitation, faites-vous confiance, c’était la bonne décision. Si vous sentez que c’est le temps pour vous de passer une soirée loin de la maison, c’est aussi la bonne décision.

Vous faites un excellent travail et vous donnez tout l’amour dont il a besoin à votre bébé, alors soyez sans crainte et surtout en paix!

Hey there!

Forgot password?

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…