TPL MOMS

20 astuces que nous avons apprises de Marie Kondo

Par Stéphanie Tremblay - January 16, 2019
Crédits: Source : Instagram, Marie Kondo

Avec l’arrivée de la série de Marie Kondo sur Netflix, on a soudainement tous eu envie de trier notre maison de fond en comble. Il faut dire que Marie Kondo excelle là où beaucoup échouent. Garder une maison rangée en tout temps pour le commun des mortels (moi y compris) est un véritable challenge. Mais depuis que j’ai découvert Marie Kondo, cette Japonaise vedette des réseaux sociaux et reine de l’ordre, j’ai la sensation que de retrouver la paix intérieure par un grand ménage peut-être possible. Pour vous aider sur cette voie, on a répertorié 20 petites astuces que l’on a apprises en regardant l’intégralité de la saison.

Appliquer la Méthode "KonMari"

Crédits: Source : Instagram, Emilyreadsbooks

La première chose que l’on a apprise et que l’on retient de Marie Kondo, c’est sa méthode magique aussi appelée the KonMari Method. Cette méthode, miraculeuse, semble-t-elle, consiste à classer les objets à trier en cinq catégories distinctes : les vêtements, les livres, les papiers, les komonos (ou encore les petits trucs divers que l’on ne sait pas vraiment où mettre, ça comprend aussi les items de cuisine) et enfin, tous les objets (comme les photos, par exemple) qui ont une valeur sentimentale.
Une fois que l’on a classé tout ce qui nous appartient en ces cinq catégories, on commence déjà à y voir plus clair, c’est promis.

Commencer par les choses les plus faciles

Crédits: Source : Instagram, Netflix, Marie Kondo

Quand vous sentez qu’il est temps de s’attaquer au gros ménage, Marie Kondo est formelle : commencez par les affaires les plus simples à trier. Petit à petit, montez en difficulté. Pourquoi ? Pour la bonne et simple raison que si vous attaquez d’office par les choses les plus sentimentales (vos photos de famille, par exemple), cela vous semblera insurmontable. Alors que si vous débutez par le plus simple, la folie du tri va s’emparer de vous et en vous rendant compte que c’est plus simple que vous ne l’aviez imaginé, vous serez plus apte à vous débarrasser de choses. Vous comprenez la mécanique ?

Apprendre à savoir se débarrasser de ses biens

Crédits: Source : Unsplash

Il n’y a qu’à voir tout ce qu’on est en mesure d’accumuler dans une vie : entasser peut-être sans fin. C’est ici qu’il faut apprendre à se défaire de ses propres biens et arriver à mettre de côté le sentimentalisme et l’instinct de sur-possession. Le cycle sans fin de la consommation de masse a réussi à nous faire croire que nous n’existions presque que dans le fait de posséder, Marie Kondo nous prouve par A+ B que c’est faux. Débarrassez-vous !
Faire le ménage et désengorger notre intérieur est soulageant, ce n’est pas une blague !

Ranger par catégories et non par pièces

Crédits: Source : Instagram, mapetiteorganisation

Pour bien ranger sa maison de fond en comble, Marie Kondo insiste bien : il faut ranger par catégories et non par pièces ! Si vous voulez trier vos vêtements, prenez-les tous. De toutes les pièces. Oui le tas de vêtements sera impressionnant, mais il n’y a qu’en visualisant vraiment la montagne accumulée que la prise de conscience se fera. La même chose s’applique pour tous les items : que ce soient vos livres, vos chaussures, vos fameux « komono », bref tout. Absolument tout.

Tout réunir en une pile avant de ranger

Crédits: Source : Instagram, Szinfoltcafe

Voilà qui peut vous sembler bien effrayant mais, dans l’optique d’un vrai tri dans vos affaires (quelles qu’elles soient, on s’entend), il est nécessaire que vous mettiez TOUT au centre. Exemple, vous voulez trier votre penderie ? Indépendamment de la pièce où sont stockées vos affaires, droppez-les toutes d’un coup dans un même endroit. Faites le vide total de vos placards, puis triez, rangez et enfin respirez !

Ne pas se laisser aller à trop de sentimentalisme

Crédits: Source : Unsplash

Les sentiments sont les ennemis du rangement. C’est comme ça que l’on peut facilement se laisser dépasser par trop d’affaires et un rangement approximatif. Ça, c’est un peu de vulgarisation de ce que j’ai pu comprendre de certains épisodes. Il est super facile de se dire « oh non, mais je l’adore trop » pour chacun des vêtements, objets, livres que nous possédons. C’est ici qu’entre en jeu la seconde partie du tri : l’usage ! Si vous n’avez pas fait usage d’un quelconque objet dans l’année qui s’est écoulée, vous pouvez alors sciemment vous en débarrasser. Trust me, j’ai (Alléluia) trié tout mon make-up après un premier épisode de Marie Kondo. Laissez-moi finir la saison et ma maison sera on ne peut plus minimaliste !

L'art de plier ses vêtements

Crédits: Source : Instagram, Mapetiteorganisation

Selon Marie Kondo, le pliage des vêtements est tout un art. Selon moi, le pliage des vêtements est quasi-secondaire. C’est-à-dire que mes tiroirs ressemblent à peu près à une succession de vêtements entassés sans aucune logique. Quand ils veulent bien s’ouvrir, ils montrent une pile de vêtements plus ou moins bien pliés. Mais ça, c’était avant de découvrir la technique du pliage selon MK. En pliant ses vêtements en forme de cône et en les stockant verticalement, vous aurez un bien meilleur aperçu de tout ce que vous possédez.

Stocker les affaires verticalement

Crédits: Source : Instagram, O_tres

Un bon conseil pour gagner une place considérable ? Rangez vos affaires à la verticale ! Vous verrez que c’est bel et bien véridique : ainsi rangés, les objets/papiers/vêtements prennent bien moins de place. C’est pour ça qu’il faut s’entraîner à pratiquer l’art du folding à la Marie Kondo, pour que vos tiroirs soient plus clean et qu’ils vous offrent une meilleure possibilité de voir tout ce que vous possédez.

Utiliser des boîtes !

Crédits: Source : Instagram, sarahshanahan

Maniaque des petites boîtes, ce point est justement pour vous. Tout stocker dans des boîtes vous aidera à y voir plus clair, c’est une certitude. Prenez des boîtes (du matériel que vous voulez) pour y stocker tout pleins d’objets. Marie Kondo préconise même d’utiliser ces boîtes directement dans vos tiroirs, évitant ainsi que tout ne se balade dès que vous ouvrez un tiroir. En prime, les boîtes sont full pratiques et elles s’empilent facilement dans les placards, par exemple.

S'assurer que chaque objet ait une place attitrée

Crédits: Source : Unsplash

Cela peut vous paraître bête comme chou, mais il est très important que chacun des objets que nous possédons ait sa propre place bien définie. À bien y réfléchir, tout le monde a ce genre de tiroir fourre-tout ou encore plusieurs vides poches distillés çà et là, qui servent à stocker tout et n’importe quoi à la fois. Surtout à n’importe quoi d’ailleurs. Dans l’optique d’avoir une maison full organisée, Marie Kondo préconise de trouver une place pour chacun de nos objets. Et si ces objets doivent être stockés dans une petite boîte spécifique, let it be !

Ne garder que les objets qui nous remplissent de joie

Crédits: Source : Unsplash

Pour arriver à ne garder que l’essentiel de ce que nous possédons initialement, Marie Kondo a une petite solution : sondez chacun de vos biens. S’ils vous remplissent de joie, il faut les garder. Attention, c’est trop simple de dire que tout nous procure une joie particulière. C’est ici qu’il faut alors sonder au plus profond de nos âmes pour y déceler la véritable joie. Si vous hésitez, faites une pile de « peut-être » et revenez-y une fois que vous avez déjà fait un premier tri. La suite devrait vous apparaître plus claire.

Impliquer les enfants dans l'art du rangement

Crédits: Source : Unsplash

Impliquer vos enfants vous semble impossible ? Si l’on écoute Marie Kondo, ses filles arrivent à prendre un plaisir certain à plier leurs vêtements le soir. Si dans les faits, j’ai un peu de mal à m’imaginer que mes enfants puissent trouver une certaine sérénité en pliant leurs chandails, je me dis que ça peut effectivement se tenter. Présenté sous forme de jeu, il est possible qu’ils puissent s’y prêter pour un petit moment. Si ça peut les apaiser et si Marie le fait, pourquoi pas nous ?

Savoir trier les jouets

Crédits: Source : Unsplash

On s’entend que chaque enfant est différent. Aussi, ce qui fonctionne pour un ne fonctionnera pas nécessairement pour un autre. Il n’y a pas un nombre clair et fixe de jouets à garder ou à se débarrasser. Difficile donc d’établir une SEULE règle concernant les jouets de nos enfants. Pourtant, si l’on devait Marie-Kondoiser les enfants, il faudrait arriver à les responsabiliser sur un espace pour ranger leurs jouets. Que cet espace devienne leur point de référence en tout temps : dès qu’ils ont fini de jouer, dites-leur que c’est dans leur responsabilité de remettre le jouet à sa place. Avec un peu d’entraînement, ça devrait marcher et les jouets ne devraient plus traîner dans les pattes de personne.

 

Il faut réussir à se débarrasser de la paperasse inutile

Crédits: Source : Unsplash

Si vous l’ignoriez, les papiers aussi se trieraient. C’est difficile, mais vous pouvez le faire. Pour ce qui est des factures, prenez en note que tout ne doit pas se conserver toute la vie. Vérifiez les temps de conservation des factures ou autres papiers importants puis n’hésitez pas à vous débarrasser de choses inutiles. On vous conseille de garder vos vrais papiers sentimentaux pour la fin. On sait que c’est difficile de s’en débarrasser alors vous êtes autorisé.e.s à conserver vos lettres d’amour dans une boîte à chaussures.

Ranger pour mieux trouver la paix intérieure

Crédits: Source : Unsplash

La méthode de Marie Kondo n’est pas qu’une question d’ordre et de clarté, gardez en mémoire qu’un intérieur organisé et rangé vous apportera une grande satisfaction interne. Quand on apprécie et qu’on est en paix avec tout ce qui se trouve autour de nous, c’est avec nous-même que nous commençons à être en paix. Selon Marie Kondo, nos objets peuvent être le reflet de qui nous sommes. Voilà une portée bien plus philosophique et introspective à ce qui peut sembler n’être qu’un vulgaire rangement !

Inutile de dépenser de l’argent dans du stockage dernier cri

Crédits: Source : Unsplash

Vous pensez qu’il est nécessaire d’avoir du matériel dernier cri pour un tri optimal ? Détrompez-vous.
C’est le moment d’agiter vos méninges et de recycler ! Vos anciennes boîtes à chaussures feront amplement l’affaire, ainsi que des boîtes que vous pouvez trouver super facilement au Dollarama du coin. Puis, avant de vous lancer dans des dépenses inutiles, trier vous aidera à avoir bien moins de choses à ranger, CQFD.

Trier sa cuisine intelligemment

Crédits: Source : Instagram, Ourbrooksidehome

Voilà qui peut sembler évident, mais organiser sa cuisine de façon intelligente est primordial pour s’y retrouver. Selon toute vraisemblance, la clé du succès serait de ranger sa cuisine comme tout le reste : de façon organisée. Utilisez des boîtes en plastique pour pouvoir ranger vos ustensiles ensemble dans vos tiroirs, par exemple. Pour vos placards, misez sur des boîtes en verre pour y stocker vos pâtes, riz ou céréales. Tout sera plus clair et plus agréable ! En plus, vous trouverez d’office ce que vous cherchez si tout est bien présenté et en évidence.

Trier fait du bien

Crédits: Source : Unsplash

Durant tout le processus de rangement, gardez en mémoire que de trier fait un bien fou. N’avez-vous jamais senti cette sensation de plénitude suprême qui règne une fois que vous avez fini de ranger votre salon, par exemple ? Exactement. En entamant un tri radical comme le suggère Marie Kondo, c’est cette exacte et spécifique sensation que nous recherchons. Se sentir plus léger, à l’aise dans une maison où l’accumulation n’a plus sa place, où chaque objet a une place définie.

Respecter et remercier ses affaires

Crédits: Source : Unsplash

Parce que nous possédons trop, nous oublions l’essentiel : respecter nos propres affaires. Pourtant, les traiter avec soin et les remercier lorsque lesdites affaires ne nous servent plus est gratifiant. Aussi bien pour le matériel que pour nous-même. Essayez, vous verrez. C’est un petit exercice qu’on a volontiers appris de Marie Kondo : quand vous vous débarrassez d’un objet quelconque, remerciez-le. Après tout, ce même objet a passé du temps à vos côtés et à vous servir sans broncher. La moindre des choses est de le lui rendre et de le remercier de tout ! La première fois est un peu weird, je ne vous le cache pas. Puis ensuite, on a facilement la sensation de faire quelque chose de juste et de bon.

Transformer ces conseils en habitude

Crédits: Source : Unsplash

Voici certainement le point le plus difficile : transformer tous ces précieux conseils en simple question d’habitude. La légende urbaine dit qu’il faut environ trois semaines pour intégrer de nouvelles habitudes. Faites-vous violence pendant trois semaines puis, ensuite, ça devrait devenir une VRAIE habitude et le bénéfice que l’on tire de cette méthode drastique au début, n’a presque pas de prix. Croyez-nous !

Hey there!

Forgot password?

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…