TPL MOMS

Les points positifs et négatifs du sexe après les enfants

Par TPL Moms - August 27, 2018
Crédits: Source : Unsplash

Avoir des enfants ça change une vie! Combien de fois vous avez entendu cette phrase déjà? Hé pourtant, on vous l’assure c’est vrai. En prime, avoir des enfants, ça change aussi (et surtout) une vie sexuelle, pour le meilleur comme pour le pire.
Pour normaliser un peu la chose mais aussi se donner espoir, voici une liste qui exprime bien comme la vie sexuelle des parents est modifiée, positivement et négativement, après l’arrivée d’enfants.

 

 

 

 

 

Point positif : une intimité augmentée

Crédits: Source : Toa Heftiba on Unsplash

Plusieurs années en couple peuvent certainement aider à augmenter le niveau d’intimité entre deux personnes, mais qu’on se le dise, l’accouchement donne une bonne lancée à l’intimité.

Accoucher c’est ultra intime, c’est du support et de l’amour à son plus fort, un moment comme très peu d’autres pour le couple.

Ce partage d’émotion intense et la sensation d’être près de l’autre comme jamais peuvent donner lieu à des échanges sexuels très émotifs par la suite.

Point négatif : les traumatismes de l’accouchement

Crédits: Source : Patricia Prudente on Unsplash

Il arrive que l’accouchement ne se déroule pas tout à fait comme il était prévu. Lorsque c’est le cas, l’homme comme la femme peuvent être marqués par des souvenirs et des émotions négatives qui rendent, ne serait-ce que la pensée de, faire l’amour difficile et épeurant.

Un petit conseil : si votre accouchement vous a laissé un blocage sexuel psychologique quelconque, il existe des ressources pour vous aider.

Les sexologues sont très bien formés pour ce genre de situation, par exemple.

Point positif  : un meilleur contrôle de son corps

Crédits: Source : Tyler Nix on Unsplash

Après avoir porté un enfant pendant 9 mois, accouché et vu son corps s’autoréparer, il arrive pour plusieurs d’entre nous que l’on se mette à tout simplement lui faire davantage confiance.

Le fait de savoir tout ce que son corps est capable de faire, de mieux le connaître, avec ses points forts, faibles ainsi que ses zones sensibles, nous donne un meilleur contrôle sur celui-ci et le sexe peut s’en trouver meilleur.

Point négatif : les changements physiques

Crédits: Source : Mikail Duran on Unsplash

Même si l’on oeuvre pour aimer le corps que l’on a et pour apprécier tout ce qu’il est en mesure de faire pour nous, il arrive que les changements physiques provoqués par la grossesse nous laissent des traces sur l’estime de soi.

Pourtant, l’élargissement des hanches, les vergetures, les quelques livres en plus ne devraient certainement pas nous arrêter ou encore faire de nous des personnes moins magnifiques.

Hélas, il arrive que cela nous joue dans la tête et impacte notre confiance et donc notre sexualité.

Point positif : des sensations décuplées

Crédits: Source : Tyler Nix on Unsplash

Il n’est pas rare que les femmes mentionnent ressentir de nouvelles sensations suite à une grossesse et un accouchement.

En effet, il arrive que certaines parties du corps se retrouvent sensibilisées comme c’est le cas des parois vaginales ou encore des mamelons, par exe

Dans les deux cas c’est positivement plus sensible. Les orgasmes, pour certaines, deviennent alors plus faciles à obtenir voire même plus nombreux, pas mal non ?

Point négatif : les douleurs

Crédits: Source : Unsplash

En contrepartie, il arrive également que l’accouchement augmente la sensibilité dans la région périnéale de façon moins agréable.

Les premières fois peuvent être plus délicates et la communication entre les partenaires est une condition essentielle pour retrouver une sexualité épanouie.

Si jamais vous ressentez des douleurs et que cela persiste, il est conseillé de consulter une physiothérapeute périnéale.

Point positif : travailler sa créativité

Crédits: Source : Unsplash

Les contraintes parentales font qu’il faille réapprendre à travailler sa créativité.

Soudainement, la salle de lavage, qu’on imagine loin des chambres des enfants, devient une pièce de choix pour les ébats d’après-midi.

Les positions et les endroits se diversifient à nouveau, sans avoir à y mettre trop d’efforts. C’est quand même vraiment le fun de redécouvrir la sexualité de cette façon.

Point négatif : s’ennuyer de la spontanéité

Crédits: Source : Daniel Apodaca on Unsplash

Un des moins bons côtés est certainement la perte de spontanéité qui peut survenir.

En effet, c’est plus difficile de faire l’amour en plein milieu de l’après-midi quand des petits yeux peuvent se rendre dans la chambre à tout moment car ils refusent de faire la sieste.

Il arrive que la routine prenne le dessus et que l’on trouve notre vie sexuelle moins trépidante, mais les couples sains finissent toujours par se trouver des trucs pour rallumer la flamme.

Point positif : redécouvrir les quickies

Crédits: Source : Unsplash

Parce que les siestes ne sont pas toujours très longues, ou parce qu’un épisode de la Pat’Patrouille dure exactement 22 minutes, il faut parfois redécouvrir l’art du quickie.

Et honnêtement, une fois de temps en temps, c’est parfait, ça fait changement et ça nous rappelle notre adolescence.

Même si l’on ne souhaite pas que ce soit notre rythme régulier, au moins ça brise la routine de temps en temps et ça redonne quelques frissons quand il en manquait.

Point négatif : la fatigue

Crédits: Source : Unsplash

On dirait que l’on entend le mot fatigue tout le temps quand l’on devient parents.

C’est un état inhérent qui devient quasi permanent, où l’on tutoie le manque de sommeil, les virus, les cauchemars, la fatigue mentale et plus encore.

Alors, il se peut que le sexe passe après le sommeil par moment, ou même un peu trop régulièrement. Dans tous les cas, il ne faut pas se sentir coupables de l’un ou de l’autre.

Un jour ou l’autre, on finit par dormir et par se réveiller reposés…#hinhin

Point positif : redécouvrir les plaisirs solitaires

Crédits: Source : Charles Deluvio on Unsplash

Parce que parfois l’envie y est mais pas l’énergie ou parce qu’on est seule un peu plus souvent ou smplement parce que l’on apprécie se faire plaisir à soi-même, les occasions sont nombreuses de réapprendre à apprivoiser son corps.
Offrez vous ce petit plaisir ! En plus, le dicton dit bien : plus on mange plus on veut manger, non ?

Point négatif : la perte de libido

Crédits: Source : Unsplash

Il y a tellement de changements qui viennent avec la parentalité, qu’il arrive que cela puisse affecter directement notre libido.

Même s’il ne faut surtout pas s’en inquiéter outre mesure ou se culpabiliser (en fait il ne faut surtout pas se culpabiliser), il peut être important de réfléchir à la nouvelle place que la sexualité prend maintenant dans notre vie afin de trouver le meilleur des rythmes : le vôtre.

Point positif : profiter davantage du moment

Crédits: Source : Unsplash

Un des beaux avantages, c’est de prendre le temps d’apprécier le moment lorsqu’il se produit, et ce, d’autant plus quand il se fait trop rare.

Prenons donc, lorsqu’elle arrive, l’intensité entre nos mains pour faire de ce moment un de nos beaux moments de couple et c’est parfait ainsi.

Point négatif : être paralysé par son rôle de parent

Crédits: Source : Alexander Dummer on Unsplash

Dans la folie quotidienne d’être parent, il arrive que l’on se sente plutôt exclusivement parent et que la partie femme de notre personnalité ait plus de difficulté à ressortir.

Quelquefois le sexe nous donne l’impression de ne plus être la mère responsable que nous sommes, sans même qu’on ne le veuille.

Si c’est le cas, rappelez-vous que vous êtes un tout, mais certainement pas seulement une mère.

Point positif : l’anticipation

Crédits: Source : Unsplash

L’une des choses qui se perd avec le temps est d’érotiser l’anticipation.

L’avantage d’avoir un toddler qui refuse de dormir en plein milieu de l’après-midi, c’est de DEVOIR, à juste titre, rendre érotique des ébats quprogrammés.

Vous vous rappelez ce sentiment de vouloir tellement quelqu’un, mais de devoir attendre, le baiser qui suit cette anticipation? C’est bon à redécouvrir!

Point négatif : la déception

Crédits: Source : Charles Deluvio on Unsplash

Le côté un peu plus triste de l’anticipation, c’est ce moment où enfin l’on devrait se caresser et s’aimer qui est détruit par la fatigue, le rhume du plus jeune ou par l’envie qui est redescendue.

Il est simplement important de se rappeler que la prochaine fois sera meilleure et qu’une cuillère de plusieurs minutes avec la personne que l’on aime peut aussi être satisfaisante.

Point positif : le sextalk

Crédits: Source : Unsplash

Plus directs, plus intimes, plus assumés, misez sur les sextos pour raviver la flamme.

Lorsque le couple avance dans le temps et lorsqu’il traverse des moments aussi intenses que l’arrivée d’un bébé, il est moins épeurant de dire tout simplement à l’autre, de façon aussi crue ce qui nous passe par la tête, ce que l’on souhaiterait lui faire.

Profitez-en pour combiner votre sextalk à l’anticipation,

Point négatif : la peur

Crédits: Source : Annie Spratt on Unsplash

Avoir peur de la douleur, avoir peur de ne pas être prête, de ne plus être à la hauteur ou encore avoir peur de ne plus être la personne que l’on était…

Les peurs sont fréquentes suite à l’accouchement, d’autant plus que l’on entend toujours plus parler des histoires qui tournent mal que de celles qui tournent bien.

Pour se rassurer, rappelons-nous qu’il y en a des millions qui tournent très bien et surtout : faisons-nous confiance.

Point positif : la redécouverte de l’autre

Crédits: Source : Unsplash

Notre partenaire est maintenant lui/elle aussi, un tout, un parent, notre amant un/e amie.

La redécouverte de la personne que nous connaissons déjà si bien dans son nouveau rôle amène de nouvelles émotions et tant d’amour pour cette personne que le sexe devient encore plus intense et émouvant.

Point négatif : la pression

Crédits: Source : Riccardo Mion on Unsplash

Il arrive trop souvent que nous nous mettions de la pression dans la vie, pour rien et paradoxalement pour tout.

L’une des dernières choses que l’on devrait faire, c’est de se mettre de la pression ou d’en ressentir lorsque vient le temps de retrouver notre sexualité après la grossesse.

Rappelez-vous que votre corps en a vu de toutes les couleurs pendant les mois précédents et qu’il a le droit de prendre son temps lui aussi, tout comme vous d’ailleurs.