TPL MOMS

Petits trucs pour concilier études et parentalité

Par TPL Moms - September 27, 2018
Crédits: Source: Unsplash

Parce qu’il n’est jamais facile de se choisir une carrière et de s’assurer de l’aimer, il arrive trop souvent que l’on décide de retourner à l’école une fois que nous avons déjà des enfants. Ou peut-être simplement que vous avez eu vos enfants tout en étant à l’école. Dans tous les cas, tout comme la conciliation travail-famille, la conciliation école-famille c’est du sport. Alors pour toutes celles qui vivent cette rentrée tout en changeant une couche ou en faisant réciter les devoirs du plus vieux, voici quelques petits trucs pour vous aider à y voir plus clair dans cette double vie.

Surutiliser les outils d’organisation

Crédits: Source: Unsplash

Il existe une panoplie d’outils qui sont censés nous rendre la vie plus facile. Les agendas, les calendriers, les cellulaires, les calendriers virtuels, les forums de cours, en voulez-vous? Il y en a.
L’important c’est de trouver ceux qui vous conviennent et de les utiliser. Mettez tous vos travaux et examens dans un de ceux-ci dès le début de la session, inscrivez-y de notes précises et surtout, pensez à regarder votre agenda ou vos calendriers si vous voulez que ce soit utile!

Utiliser les rappels de votre cellulaire

Crédits: Source: Unsplash

Parce que nous sommes en 2018 et également puisque nous tentons très fort de faire attention à l’environnement, pourquoi ne pas profiter des options qu’offre notre cellulaire ?
Les rappels dans celui-ci nous aideront à nous rappeler de tous les rendez-vous, pratique de soccer, examen, travaux à remettre et plus encore.
Alors aussi bien accepté que maintenant, ce seront ces rappels qui gèrent notre vie puisque notre cerveau est trop plein.

Accepter que les enfants aillent à la garderie

Crédits: Source: Unsplash

Aller à l’école à temps plein, qu’on se le dise, ce n’est pas l’équivalent d’être en vacances. Vous devrez étudier, en plus des autres tâches normales et pendant plusieurs heures vous serez en salle de cours.
Même si vous êtes superwoman, vous devez accepter que tout comme si vous travaillez, vos enfants doivent aller à la garderie pour que vous puissiez accomplir votre travail d’étudiante.

Planifier des temps de relaxation

Crédits: Souce: Unsplash

Vous ne pouvez pas être seulement une étudiante, seulement une mère ou seulement une amie, et c’est pourquoi vous devez vous permettre des temps pour relaxer.
Ce temps, passez-le loin de l’école, des enfants. Il vous sera très précieux de profiter des temps qui vous sont réservés pour ce faire ce que vous avez envie de faire.
Votre cerveau vous en remerciera lorsqu’il sera le temps d’étudier ou encore de faire la routine du dodo.

Participer à la vie scolaire

Crédits: Source: Unsplash

Parce que reprendre les études veut dire qu’il y aura certainement des événements auxquels vous devrez assister. Un conseil, participez-y. Cela vous aidera à intégrer votre nouveau mode de vie à votre vie de parent.
En plus, c’est un moment qui vous permettra de ne pas penser à d’autres choses et ça vous permettra de rencontrer des gens qui vivent les fins de session tout comme vous les vivez, ce qui est moins probable lorsque vous fréquentez seulement des professionnels.
Mieux encore, certains élèves seront peut-être dans la même situation que vous et vous pourrez échanger sur ce que vous vivez communément.

Demander les prêts et bourses du gouvernement

Crédits: Source: Unsplash

Besoin d’un petit coup de pouce financier? Si ce n’est pas déjà fait, consultez le site du programme des prêts et bourses du gouvernement, celui-ci est fait pour couvrir une partie de vos dépenses, et pourrait vous sauver des maux de tête.
Sans pouvoir baser un budget complet sur ceux-ci, ils offrent un bon coup de pouce pour travailler moins (si vous devez travailler) ou avoir un peu de lousse.

Ne prenez pas de responsabilités «autres»

Crédits: Source: Unsplash

Les millions d’association de parents, les rôles de coach d’équipe sportive, les postes de présidence aux associations étudiantes, il faut accepter de passer son tour.
Sincèrement, qui a le temps d’être parents, ce qui est déjà un emploi à temps complet, d’étudier, peut-être même de travailler à temps partiel et gérer d’autres responsabilités? Donnez-vous une chance de respirer un peu.

Utiliser votre mijoteuse

Crédits: Source: Unsplash

La rentrée arrive avec l’automne, parfait pour les plats réconfortants et mijotés longtemps.
Rien de tel que de mettre tous les ingrédients dans la mijoteuse le matin et ne plus y penser jusqu’au soir. Vous pouvez même vous créer des recettes d’avance pour plusieurs jours/semaines.
C’est une grosse économie de temps et d’énergie, mine de rien.

Planifier les lunchs à l’avance

Crédits: Source: Unsplash

Il est facile de prendre une heure ou deux le dimanche par exemple pour faire des salades, des sandwichs ou un macaroni à la viande et séparer le tout en plusieurs plats.
Voilà des lunchs faits pour la semaine complète en quelques heures seulement.
En plus, cela vous donne plus de temps durant les soirs de semaine et vous évite d’y penser de façon quotidienne.

Garder une journée de «congé» par semaine

Crédits: Source: Unsplash

Dans la même veine que s’octroyer du temps pour soi, lorsque c’est possible, et que votre horaire scolaire est malléable, essayez toujours de vous garder une journée de congé dans la semaine.
De cette façon vous pourrez faire de la planification: quoi étudier cette semaine et quand? Quoi manger? Ou préparer des repas d’avance, étudier ce que vous avez procrastiné ou encore simplement profiter de vos enfants.

Sortir de la maison pour étudier

Crédits: Source: Unsplash

Lorsque vous devez étudier, le meilleur truc est de sortir de la maison.
Les bibliothèques de quartier ou encore les cafés sont des endroits très prisés par les étudiants. Vous ne pourrez pas fixer la vaisselle qui traîne ou le lavage non rangé, vous serez là que pour étudier.
Voilà qui rendra votre étude beaucoup plus facile et vous donnera plus de temps pour autre chose lorsque vous serez à la maison. Gagnant-Gagnant!

Dormir

Crédits: Source: Unsplash

Même si le stéréotype veut qu’autant les parents que les étudiants dorment très mal et très peu, c’est vraiment important de vous donner la chance de récupérer en vous obligeant à faire de bonnes nuits de sommeil.
À un certain moment, vous devez mettre votre cerveau à OFF et accepter qu’il est tout simplement le temps de dormir.
Un 8h par nuit est une nécessité pour accomplir tout ce que vous avez à faire dans une journée.

Boire du café

Crédits: Source: Unsplash

C’est une petite blague à moitié vraie. Mais les cafés ont l’avantage de nous tenir éveillé.e.s mentalement.
Débuter sa journée avec un petit café n’est jamais une mauvaise idée, autant en tant que parent qu’en tant qu’étudiant.
Si vous n’aimez pas le goût, le thé peut également faire l’affaire. Mais conseil d’ami: tenez-vous loin des boissons énergisantes.

Ralentir le rythme

Crédits: Source: Unsplash

Toujours si votre horaire est malléable, il peut être préférable de prendre 4 cours au lieu de 5 par exemple, pour vous donner un peu de temps pour souffler, vous n’avez pas 17 ans, vous ne sortez pas du secondaire avec seulement vous à penser, et c’est important de respecter ce concept.
Vous pourrez faire des cours l’été pour vous rattraper ou allonger votre parcours d’une ou deux sessions. De plus, vos chances de réussites seront probablement meilleures si vous avez plus de concentration puisque moins de cours, CQFD.

Bien s'entourer

Crédits: Source: Unsplash

Lorsque vous avez pris la décision de retourner à l’école, selon votre situation, il est fort probable que vous en ayez parlé à vos parents, vos amis, ou votre conjoint.
Dans cette optique, ceux-ci peuvent s’avérer être des alliés de choix lorsque vient le temps des fameuses fins de session.
Laissez-leur les enfants un peu plus souvent ou demandez-leur de vous faire des petits plats par exemple.

Faire respecter la routine aux enfants

Crédits: Source: Unsplash

Les articles de parentalité nous martèlent sans cesse avec la sacro-sainte routine et malheureusement, ils ont raison.
Du moins, quand vient le temps de concilier études et famille, elle devient très importante, votre temps est précieux, votre horaire est précis et votre énergie limitée.
Respecter une routine sera bénéfique pour vos enfants, mais aussi pour vous.

Se récompenser

Crédits: Source: Unsplash

Vous accomplissez dans une seule journée, plus que la moyenne des gens. Imaginez dans une semaine. Alors, récompensez-vous!
Rendez le tout un peu plus joyeux, créez-vous des besoins et comblez-les. Une fin de semaine dans un chalet, une nouvelle paire de bottes, un souper dans un restaurant trop cher.
Une fois de temps en temps, donnez-vous une tape dans le dos de la manière qui vous plaît le plus.

Se lâcher lousse

Crédits: Source: Unsplash

Vous avez déjà été du genre à aller dans les 5 à 7 et revenir trop tard dans votre ancienne vie de professionnelle? Vous possédez encore votre coeur d’enfant et vous adorez les sensations fortes?
Peu importe ce qui vous fait plaisir et que vous vous retenez de faire, une fois de temps en temps, faites-le, juste pour vous rappeler que vous ne faites pas qu’étudier et être parent.
On s’en remet des brosses universitaires, même après 30 ans, c’est promis!

Accepter de devenir «plate»

Crédits: Source: Unsplash

Il se peut que vous soyez fatigué, que vous ayez moins de temps pour vos amis.es et que vous vouliez passer plus de temps avec votre famille quand vous avez un peu de temps libre.
Acceptez-le, et entourez-vous de gens qui comprennent votre situation. Vous êtes peut-être un peu plus plate à leurs yeux, mais ce que vous faites demande du courage et de l’énergie, ne l’oubliez pas.

Réserver une journée de fin de semaine pour la famille

Crédits: Source: Unsplash

Parce que, comme tout parent, vous vous sentirez coupable de ne pas passer assez de temps avec vos enfants ou de penser toujours à votre cours du mercredi pendant que vous jouez avec les autos.
Réservez-vous une journée où vous ne penserez qu’à votre famille, passez du temps avec eux, loin des livres et des responsabilités, cela allégera votre culpabilité.